Ecole Supérieure Roi Fahd de traduction

Concours d'accès au titre de l'année universitaire 2020/2021

Connectez-vous pour accéder plus rapidement aux meilleurs offres. Cliquez ici si vous n'avez pas encore un compte.

Créée en 1983, l’Ecole Supérieure Roi Fahd de Traduction a accueilli sa première promotion en septembre 1986. La ville de Tanger, en raison de son emplacement extrêmement favorable, au carrefour de l’Europe, de l’Afrique et du monde arabe, a été le lieu privilégié pour l’édification de l’Ecole.

 

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

·         La formation de traducteurs professionnels aptes à s’acquitter de leurs missions aussi bien dans le secteur public et privé qu’au sein des organisations internationales ;

·         La préparation de l’étudiant à la poursuite des études au niveau du doctorat ; 

·         L’apprentissage des techniques de la traduction ; 

·         Le renforcement des compétences linguistiques de l’étudiant (textuelles et rédactionnelles) ;

·         L’enrichissement des connaissances de l’étudiant en matière de droit, d’économie… ;

·         La familiarisation de l’étudiant à l’usage de l’informatique ;

·          L’insertion de connaissances théoriques dans le cursus.

·         La combinaison entre les formations académique et professionnelle.

 

LE PROGRAMME DES ÉTUDES :

 Les quatre semestres du cycle de formation sont organisés comme suit :

Les semestres 1-2 :

L’accent est mis sur la maîtrise des compétences linguistiques, ainsi que sur les connaissances théoriques relatives à la traduction. Des stages de formation dans le milieu professionnel sont également prévus.

Les semestres 3-4 :

 Ils sont consacrés au renforcement des compétences relatives à la traduction, tout en dotant l’étudiant d’outils et de méthodes de recherche lui permettant de mener à bien le mémoire de fin d’étude. Les modules complémentaires ou en option contribuent à l’enrichissement des connaissances relatives à la traduction. A cet égard, la progression a été prise en considération, notamment au niveau des modules de la traduction générale et spécialisée. De même, il a été procédé à la coordination entre la méthodologie de la recherche et le mémoire de fin d’étude.

 

 

DESCRIPTION DU STAGE ET DU PROJET DE FIN D’ÉTUDES :

 Stages :

Des stages au milieu professionnel sont prévus durant la formation. Ils constituent deux modules majeurs de la filière et sont obligatoires pour la validation du semestre. Ces stages correspondent à un volume horaire minimum de 25 jours ouvrables pour chacun. L’étudiant doit effectuer les deux stages sous la supervision d’un professeur du département, dans un établissement national (ministère de justice, de l’extérieur, le secrétariat général du gouvernement, agence Maghreb arabe presse…) ou international qui s’intéresse au domaine de la traduction (ISESCO…), et ce pour acquérir une expérience pratique dans ce domaine. Le stagiaire remet un rapport de stage écrit et le discute devant un jury.

Mémoire de fin d’études :

 L’étudiant est amené vers la fin de la deuxième année à élaborer un mémoire de fin d’études sous la supervision d’un enseignant du département auquel appartient cet étudiant, et à le soutenir devant un jury. Le thème est censé être en rapport avec la traduction et la communication et peut porter sur les axes de recherche suivants : 

  • Traduction de divers textes générales et spécialisées ; 
  •        Traduction audiovisuelle ; Terminologie et lexicologie ;
  •          Traduction assistée par ordinateur ;
  •          Terminologie et lexicographie
  •          Traduction et technologies de l’information ;

 

Afin de consulter l’annonce du concours d’accès à cette école, veuillez cliquer ici.