Focus sur les grands secteurs porteurs d'emploi et de croissance à Marrakech

Cette ville millénaire qui séduit les touristes

Connectez-vous pour accéder plus rapidement aux meilleurs offres. Cliquez ici si vous n'avez pas encore un compte.

Au Maroc, le tourisme  est largement concentré sur deux destinations : Marrakech et Agadir, qui totalisent plus de la moitié des nuitées internationales, cette concentration géographique ne permet pas de mettre en avant toutes les potentialités du pays. Mais, une nouvelle politique d'aménagement et de développement a été lancée afin de doter les autres régions d'une visibilité internationale et de les aider à accéder au statut de destination à part entière. Dans ce qui suit, Maroc Emploi nous dresse un état des lieux de ce secteur florissant.


Tourisme : Secteur clé du processus de développement

La Vision 2020 que le Maroc a adoptée a pour objectif de continuer à faire du tourisme l'un des moteurs du développement économique, social et culturel du Royaume. Son ambition est d’inscrire le pays parmi les 20 plus grandes destinations mondiales et s'imposer comme une référence en matière de développement durable dans la région Méditerranéenne. Jusqu’à présent, et mis à part les dégâts que la situation pandémique actuelle a entraînés, il semble que le Maroc est sur la bonne voie. Selon l’observatoire du tourisme, un total de plus de 9,266 millions de touristes ont visité le Maroc au terme des 8 premiers mois de l’année 2019, en progression de 6,4% par rapport à la même période en 2018, avec +8,7% pour les touristes étrangers (TES) et +4% pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE).


Hôtellerie et Restauration : Deux sous-secteurs au service du tourisme 

L’hôtellerie constitue l’un des principaux maillons de la chaine de valeur touristique. A cet effet, une importance particulière est accordée par le ministère du tourisme à cette filière qui constitue un élément déterminant dans le choix d’une destination touristique. Des efforts considérables ont permis de développer le nombre d’établissements d’hébergement touristique et la capacité litière qui est passée de 97.000 lits en 2001 à plus de 230.000 lits vers la fin de 2015. Quant à lui, le marché de la restauration au Maroc prend de plus en plus d’importance grâce notamment aux efforts gouvernementaux favorisant les investissements.Avec un taux de croissance prévu par le HCP (Haut-Commissariat au Plan) de 4.8%, la dynamique du Maroc est en constante évolution. On comprend donc mieux pourquoi le marché de la restauration s’est développé à grande vitesse cette dernière décennie.
En effet, ces deux secteurs n’ont cessé ces dernières années de générer des emplois, en 2017 à titre d’exemple, 9270 emplois ont été créés dans ces deux secteurs, soit un taux de 9% de l’ensemble des emplois créés dans la même période.


Aperçu sur Marrakech, la capitale touristique du pays 

Marrakech, ville mythique, capitale culturelle, inspiratrice d’artistes ; Marrakech des galeries d’art, des festivals, des expos, avec ses célébrités, ses palais luxueux et ses nuits branchées. Elle offre un bel équilibre entre les trésors du passé et l’énergie permanente des cultures vivantes.
En 2019, les arrivées touristiques à Marrakech ont frôlé les 3 millions faisant de la ville rouge la neuvième destination mondiale. Les résultats de cet événement sont définis selon les avis, commentaires et engagement général des touristes concernant les destinations. Selon les notes des hôtels, restaurants et lieux de tourisme, l’algorithme met en place un classement qui définit les meilleures destinations touristiques mondiales. Marrakech a devancé au classement des lieux cultes comme Dubaï ou encore New York. Le site TripAdvisor justifie cette place en parlant de Marrakech comme un endroit « plein de magie, avec ses innombrables marchés, jardins, palais et mosquées. Consacrez une journée entière pour découvrir la Médina et ses cours secrètes et arpenter ses ruelles sinueuses ».


Travailler à la ville rouge, c’est possible

A Marrakech on compte 1652 établissements d’hébergement répartis en hôtels de 1 à 5 étoiles, auberges, gites, pensions, campings et résidences hotellières. Cette diversité de types et de classes d’hébergement offre aux visiteurs de cette ville une panoplie de choix. Les 1652 établissements susmentionnés embauchent près de 9500 personnes : Réceptionnistes, chefs de réception, serveurs, concierges, femmes de chambres, valets, gouvernants, en plus d’autres fonctions optionnelles qui varient en fonction du type de l’établissement. Pendant le premier trimestre de l’année 2020, plus de 350 nouveaux emplois ont été créés dans ce secteur à la ville ocre.
En ce qui concerne la restauration, sœur jumelle de l’hôtellerie, Marrakech offre à ses visiteurs une palette de choix avec plus de 280 restaurants classés et de toutes les cultures gastronomiques. Dans chacun de leurs organigrammes, on compte de 15 jusqu’à 20 employés, d’où un bilan d’environ 5000 employés dans ce secteur répartis en responsables de salles et de cuisine, serveurs, caissiers, comptables, pâtissiers…etc. 

Certes l’hôtellerie et la restauration sont deux pierres angulaires du tourisme dans tous les pays, mais il ne faut pas faire abstraction du rôle majeur qu’elles jouent dans la création d’emplois, Marrakech en est un exemple concret avec 15000 employés dans ces deux secteurs. Par ailleurs, si vous aussi vous souhaitez faire carrière dans ce secteur, nous vous recommandons de vous rendre régulièrement sur Maroc Emploi.